Revenir.

Vivre la cruauté.  Dans son énormité.  Ressentir la violence sans les coups. Ètre assommé. 
Revenir. Continuer. Revenir vers l’autre gros ventre qui nous attend. L’épanoui.  Le bienheureux.  Être là comme d’habitude.  Parce qu’elle n’y est pour rien. Les yeux rougis , certes.
Une cigarette.  Un café.  Parler. Se serrer. Se câliner.
Rentrer chez soi. Faire comme d’habitude.  Parce qu’ils n’y sont pour rien. Les yeux rougis, certes. Cuisiner. Mal, certes.
Être pieds nus. Resentir le bois du parquet sur la plante des pieds. Revenir. Prendre le tricot. Parce que ça au moins, j’ai le pouvoir dessus.
Demain, revenir au boulot.
J’aurais juste aimé, arrêter le temps.  Me recroqueviller. Faire le foetus dans mon bain. Prendre mon livre. Ne plus en parler. Ne plus raconter. Ne plus écouter.  Me recroqueviller.
Demain. Revenir au boulot.

Les yeux rougis. Certes.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s