Mal à mon job.

Ces derniers jours, on parle des sages-femmes dans les médias. Après 3 mois de grève, c’est bien. Aaah. La voilà, la reconnaissance. Enfin. Voilà.
Et en plus, grâce à différents syndicats de médecins. Et oui, madame-monsieur. La classe.
Non, j’ai pas lu/vu/écouté. Ah bon, y faut que je lis/vois/écoute? Compliqué, ça. Fais que 5 années d’études moi. Bon, allez, je fais l’effort.

Oh oh.

Dans un premier temps, il y a le déni. Non. Nooooon. Ils bossent avec nous. On est ensemble dans le même bateau. Nooon. Ils savent ce qu’on fait. On prend le café ensemble. Non. C’est pas c’qu’ils ont voulu dire, les journalistes ont interprété leurs propos.
Après, il y a la colère. On doit pas être autonomes? Sauf à 4h du mat, alors? Avec de vagues idées de vengeance. Ah ouais, on fait des conneries, les sages-femmes? On est des bouses? On sait rien faire toutes seules? Ah ouais? On les ressort les vieux dossiers, les histoires de chasse, les squelettes dans les placards des docs??? On s’en parle? On en fait pas tous des conneries? On en est pas tous, des humains, faillibles? La colère, c’est bête…et méchant.

Ensuite, il y a la tristesse. C’est la première fois, depuis que j’ai commencé mes études que je pleure, pour de vrai, à chaudes larmes sur mon job. J’ai pas seulement mal à mon job, j’ai mal à ma féminité, à mon humanité. On pourrait tellement faire de belles choses ensemble. Tant de compétences, de passion réunies pour bosser dans le même sens, celui des couples, des femmes, des enfants. Tout cela balayé, par quelques connards, gonflés de leur mépris, leur hargne, leur petitesse. On va pas vous prendre un bout de votre statut, un bout de votre salaire pour nous les donner, hein. Faut pas avoir peur, comme ça. On veut juste être des sages-femmes. Telles que la loi l’entend, hein. Autonomes. Adultes. Comme vous devriez l’être.
Je suis triste pour les patientes, qui doivent être mortes de trouille de nous voir nous écharper comme ça.
Je suis triste pour ma féminité, mon féminisme tellement mis à mal ces derniers temps.
Je suis triste pour mon humanité. Bienveillance, respect sont-ils des gros mots? Ne peut-on se parler sans se crier? Sans se mépriser? Sans s’injurier? Ne peut-on essayer d’écouter le point de vue de chacun, calmement, dignement? Ne peut-on garder un semblant de professionnalisme, de déontologie pour le bien de nos patients?
J’imagine mes copines gynécos, en train de parler à leur collègues et d’essayer de les convaincre en leur disant: mais tu sais, j’en connais des très bien. Non seulement la parole de ces quelques uns est terriblement désolante pour les sages-femmes, notamment celles avec qui ils bossent chaque jour, mais elle met en porte-à-faux, tous les médecins qui travaillent avec les sages-femmes en bonne intelligence.

Enfin, il y a…. Ah non, il n’y aura pas l’acceptation.

Advertisements

5 thoughts on “Mal à mon job.

  1. C’est dur à lire, et pourtant… Tu traduis à merveille le malêtre ambiant qui risque d’en pousser encore un bon nombre vers le burn-out par mépris de ses collègues… C’est moche.
    Merci mon chou pour tes belles paroles!

  2. Au fond,j’ai de la chance,je suis une vieille sage-femme et bientôt j’aurai oublié ce déferlement de mépris venant de ceux qui ne devraient avoir en tête que le bénéfice pour les patients,et non la mesquinerie de petits esprits chagrins!

    • Oui, il est certain que ces “esprits chagrins” ne valent pas le coup… Mais dans l’instant où j’ai vu ces médias parlant de nous brusquement, je me suis sentie très… Touchée. Et n’ai pas pu, juste les ignorer en me drapant de toute ma dignité…

  3. Quand cette médiatisation a débuter j’étais enceinte et en suivi global par ma sage femme. Je savais ô combien elle faisait déjà du bon boulot qui s’est confirmé le jour de mon accouchement. Sans elle ( bon et mon mari aussi of course ) je n’aurai pas réussit à accoucher sans péri. Je n’aurai pas réussi à acceuillir ma fille aussi bien. Vous faites un métier formidable et surtout on vous doit beaucoup. L’idée ne m’a pas effleuré l’esprit de faire appel à un obstétricien pour mes rendez vous tout au long de ma grossesse. Bravo à vous toutes !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s