Montrer ses miches. Ou pas.

Moi, je les ai montrées. Pas à la plage. Je fais pas non plus partie des femens.
J’ai juste donné le sein à mon bébé. Je ne pensais pas à mal. J’vous jure.
Je l’avoue. J’ai montré mes seins. Mes nibards. Mes miches. Le mot important, c’est “mes”. Ils m’appartiennent.  À moi.  Et un peu à mon bébé.
J’en fais ce que j’en veux.
Ça paraît anodin comme constat. En le lisant,  vous vous dites: oui, bon ben d’accord.  Il est où le souci? Pourquoi qu’elle s’énerve? C’est SES miches. On est tous ok. L’a pas fait caca aujourd’hui?
Figurez-vous que, non, c’est pas anodin. C’est pas évident.
Allaiter son bébé.  Quoi de plus naturel? Oui. Un petit bébé alors. Dans une chambre. A l’écart.  De toute façon, c’est bien connu,  les mères au départ, elles sont teeeeellement en symbiose avec leur bébé. Plus rien ne compte autour d’elles. Elles préfèrent s’isoler.  C’est sûr.
Z’êtes sûrs?
Moi, j’ai choisi l’allaitement. Oui, on vit une époque où l’allaitement est un choix. Pas seulement une question de survie.
Mais parce que j’en veux toujours plus,  j’ai aussi choisi d’avoir une vie sociale.  Et donc d’allaiter à l’apéro.  En faisant mes courses. Aux repas de familles. Avec mes potes. Au boulot.
Conséquence: j’ai choisi de montrer mes seins à tout le monde. À des inconnus. À mes copines. À mes collègues. Aux copains de mon amoureux. À mon beau-père.
Enfin, j’ai choisi.  En fait,  à l’époque,  j’ai pas trop réfléchi. Ça me semblait si “normal”. Et puis, mon bébé a grandi. C’est devenu un grand bébé.  Puis un petit enfant. Quand les enfants grandissent,  ils s’éveillent. Quand les enfants s’éveillent, ils ne sont plus très concentrés sur le sein de leur mère. Et ils le lâchent. Et on le voit, le sein de leur mère.
J’ai eu alors l’impression de faire un acte militant. Ce qui te façonne,  c’est le regard des autres. Et dans le regard des autres,  je me suis peu à peu transformée en ayatollah de l’allaitement.  En terroriste de la miche. Bien sûr,  pas tous les autres. Il y a eu aussi des regards bienveillants.  Des regards indifférents. Des non-regards. Mais bizarrement,  ce qui te marque, ce sont les regards outrés.  Choqués. Dégoûtés. Le regard de la vieille bourgeoise scandalisée. Tout à l’heure,  elle t’avait déjà trouvée limite quand elle t’avait croisée,  ton petit d’un an porté dans le dos, en pagne. Comme les… oui, comme une noire, je t’assure, Jacqueline,  de mes yeux vus. Le regard de l’infirmière de pédia du grand CHU, dans lequel tu lis, et voilà,  putain, encore une hippie/bobo/chieuse, qui va me saouler à 2h du mat. Chuis sûre qu’elle fume des pet’ celle-là. Le regard d’une amie, qui n’ose pas te dire que sa pudeur à elle est mise à mal.
Je pensais pas à mal. J’vous jure.
J’ai montré mes seins.  Si j’avais été pudique,  je me serais cachée. Je le suis pas, pudique. Mais je comprends qu’on le soit.
J’ai montré mes nibards. Naturellement.  Pas pour vous choquer. Pas pour militer. Juste pour donner à manger à mon bébé.
J’ai montré mes miches. Et je refuse d’en avoir honte. Pas quand il semble normal à tout le monde de montrer des meufs à poil pour vendre des bagnoles.
J’ai allaité mon bébé.

Advertisements

8 thoughts on “Montrer ses miches. Ou pas.

  1. Je les ai aussi montré mes seins, “et alors” j’ai envie de dire ?

    J’ai allaité chez moi, fatiguée, heureuse à un mariage, triste au nouvel an, dans un supermarché, dans la rue, à la Fnac, chez ma belle famille, chez ma famille, dans mon lit, dans mon bain, dans ma cuisine, au parc… J’ai nourrit ma fille.

    Et les gens qui les voit mes seins, qui s’en offusquent même ? Ces gens là… Quels gens ?

  2. J’aime et j’adhère!! j’en peux plus des gens qui croient que si on allaite en public c’est pour se la péter, pour choquer, pour montrer qu’on est une bonne mère, pour culpabiliser celles qui donnent le bib… hého le monde tourne pas autour de vous, ça vous vient pas à l’idée que ça puisse être juste pour nourrir un enfant??

  3. Bravo.
    Mais est-ce vraiment le fait que l’on montre ses seins qui gênent, ou le fait d’allaiter un “grand” bébé?
    Je m’explique… je suis voilée, donc question pudeur, voilà quoi
    Et pourtant : j’ai allaité de “grands” bébés à l’extérieur. Sauf que moi, montrer mes seins, c’est pas mon truc, du coup, j’avais toujours un foulard en plus pour allaiter en-dessous.
    Sauf que quand le bambin a plus de 2 ans et que tu allaites au parc ou dans le train sous un foulard, les gens se doutent que t’es pas juste en-train de lui faire un câlin… Et les regards de dégoûts, choqués, etc… je les ai eu aussi.
    J’ai même eu les “ah, vous faites comme chez vous…” (huuum, j’aime ce genre de remarque… Sauf que “chez moi”, les femmes n’allaitent pas du tout en public, même cachées sous un foulard, hein…)
    Je pense que bien plus que le sein, ce qui choque… C’est l’allaitement long. Alors le sein visible en prime, oui, il doit y avoir une crise cardiaque pas très loin… Mais l’allaitement d’un bambin sur une place publique, c’est très dérangeant…

  4. Merci, c’est tout à fait ce que j’ai ressenti ! (J’ai allaité mes deux ainés trois ans chacun). C’est reparti pour le troisième. J’ai de moins en moins de pudeur, de moins en moins envie de me cacher parce que tout simplement allaiter un enfant ne devrait pas être vu comme un acte sexuel… notre société a un gros problème….

  5. Et le nombre de nanas qui ont les seins à l’air sur la plage (j’habite dans le sud…), ça ne choque personne non plus…

  6. Moi je me suis jamais posée la question. Si les autres sont choqués…. ils n’ont qu’à tourner la tête! Effectivement je nourris mon bébé (puis mon bambin…), je suis pas en train de faire un strip-teese! Mais en fait j’ai jamais eu de commentaires ni de regards désagréables y compris sur la plage en été quand là vraiment, ça se voit…. mais c’est peut-être parce que je ne fréquente que des plages naturistes….!

  7. C’est tellement vrai tout sa !
    passé un un moment sa deviens telleuement naturel de dégainer le seins pour nos ptits affamés de lait, que on continu tranquil notre discution avec belle soeur, copine, banquiere !! et que bébé lache le seins car il a vu autre chose et qu’on met ses quelque seconde de trop au gout de certain(e)s pour remballer tout le matos car en fait on avait presque oublier ! oublier que oups ! on a un seins qui dépasse =P

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s